MEMOIRE SUR LES ANTIQUITÉS DÉCOUVERTES AU NEUBOURG ET DANS LES PAROISSES VOISINES, par M. J.-M. THAURIN, de Rouen, membre correspondant de la Société. (Recueil des travaux de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure, 1855-1856)

Le territoire actuel de la ville du Neubourg et des pays circonvoisins appartenait à cette partie de la Gaule celtique qu'habitaient les Aulerques éburoviques, fondateurs de Médiolanum, puis Eburovicum, Evreux. Sans prétendre en aucune façon rapporter directement l'origine de la ville du Neubourg à ces époques si reculées, je dois cependant constater l'existence d'une tradition, qui veut qu'une ville antique, du nom de Rougemont, ait existé, autrefois sur ses anciennes bruyères domaniales. Il est certain, en effet, que les anciennes bruyères du Neubourg (ou de Vitot) ont été le siège d'habitations antiques. En voici la preuve irréfragable. M. Lemercier, marchand de vins dans la ville même, faisant défricher, au mois de décembre 1842, une portion de ces bruyères, située sur l'un des penchants du vallon qui les traverse et dans le voisinage du bois de Pérousette, on y trouva plusieurs de ces petites meules à grains, en poudingue ou en grès verdâtre, dont on attribue généralement la fabrication et l'usage aux peuples de la Gaule. Ces instruments gisaient,

ANNEXE II AVEU DE LA BARONNIE DU NEUBOURG RENDU AU ROI (CHARLES VI) PAR YVES DE VIEUXPONT LE 10 NOVEMBRE 1403 :

Du roy nostre seigneur, je, Yves de Viez Pont, chevalier, chambellan du roy nostre dit seigneur et de monseigneur le duc d’Orleans, seigneur du Nuefbourc, confesse et adveue a tenir nuement et ligement par foy et hommaige, et tant pour moy que pour mes hommes et soustenans, une demie baronnie appellee la terre ou baronnie du Nuefbourc, de la quelle le chastel et chief sont assiz au dit lieu du Nuefbourc, en la parroisse Saint Pol, et s’estant icelle baronnie es bailliages de Beaumont le Roger, de Rouen et environ, et aussi en plusieurs villes et parroisses, comme au lieu de Nuefbourc, a Rouen, Beaumont, Beaumontel, Sainte Oportune du Bosc, Calleville, la Haie de Calleville, la Nuefville, Saint Nicolas du Bosc, Vitot, Espegart, la Puille, Saint Amant, Viliers (il s’agit de Villez-sur-le-Neubourg), le Tronc, Escauville, Croville, Yville, Amfreville la Campaigne, les Autieux, Thibouville, Fommechon, Bray, Combon, le Tramblay, Roge Perier, Escardanville, et ailleurs ou pais d’ilec environ, laquelle demie baronnie je tiens noblement, franchement, a court et usaiges, reliefz, XIIIes, hommes, hommaiges et toute basse et moyenne justice, et avecques plusieurs noblesces, franchises et dignitez, tant de garenne deffendue et gardee, comme de ma forest du dit lieu de Nuefbourc,